Objectifs transition énergétique

Objectif transition énergétique

Avec la transition énergétique engagée et des actions de soutien fortes de la part de l’État, la France entend atteindre des objectifs élevés. Oui, passer à un nouveau modèle énergétique français est possible. L’objectif parallèle à cette recherche et cette construction d’un nouveau modèle énergétique consiste à développer une « croissance verte » en réduisant les factures d’énergie et en créant des emplois dans la filière. Détaillons ensemble les objectifs de la transition énergétique affichés officiellement.

A lire également : Définition de la transition énergétique

Objectif transition énergétique France

La transition énergétique – dont la principale vocation est de changer notre façon de produire et de consommer de l’énergie – vise l’atteinte de plusieurs objectifs. Des objectifs souvent chiffrés pour permettre de relever des enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Ces enjeux sont :

  • La raréfaction des énergies fossiles,
  • La nécessaire réduction des émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre,
  • La recherche d’économies pour les foyers sur leurs factures d’énergie,
  • Le besoin de réduire le nombre de ménages en situation de précarité énergétique.

Le programme est complet ! Comme nous l’avons déjà précisé, la transition énergétique entend agir sur de nombreux aspects de notre vie quotidienne : de la production à l’utilisation de l’énergie, c’est un changement de société complet qui est devenu incontournable.

Un des objectifs principaux est de diminuer la consommation énergétique des ménages de 50% en 2050.

Loi transition énergétique pour la croissance verte : les objectifs

Dans le texte de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, un ensemble d’objectifs précis est inscrit noir sur blanc. Pour qu’émerge un nouveau modèle énergétique solide et durable, qu’une production d’énergie plus vertueuse devienne la norme est que l’évolution des prix soit cohérente pour tous, un « cadre » a été fixé.

Voici les principaux objectifs intégrés dans cette loi de transition énergétique ou loi sur la transition énergétique et pour la croissance verte :

Objectifs liés aux gaz à effet de serre

Identifiés comme grands contributeurs au changement climatique, les gaz à effet de serre doivent être réduits. L’objectif est de baisser les émissions de gaz à effet de serre de 40 % entre 1990 et 2030. Cet objectif est encore plus fort avec une division par quatre entre 1990 et 2050.

Objectifs liés à la consommation énergétique

La consommation d’énergie des ménages mais également des autres acteurs (commerce, industrie) est un levier puissant pour entamer la transition énergétique. L’objectif principal est de réduire la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 par rapport à la référence 2012 (en visant un objectif intermédiaire de 20 % en 2030). La consommation d’énergies fossiles elle aussi est ciblée avec un objectif de baisse de 30 % en 2030 par rapport à la référence 2012.

Baisser le recours aux énergies fossiles est une chose. Mais alors, avec quelles énergies répondre à la demande ? Grâce aux énergies renouvelables (ENR) ! L’objectif de la loi est de porter la part des énergies renouvelables à 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020 et à 32 % de la consommation finale brute d’énergie en 2030. Enfin, la France étant fortement dépendante du nucléaire, l’objectif est de porter cette part dans la production d’électricité à 50 % à l’horizon 2025.

Objectifs liés à l’amélioration de l’habitat et aux performances énergétiques

La loi prévoit un objectif d’amélioration de l’habitat pour atteindre un niveau de performance énergétique conforme aux normes « bâtiment basse consommation » pour l’ensemble du parc de logements à 2050.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un objectif chiffré, la loi prévoit également d’instaurer un droit à l’accès à l’énergie pour tous sans coût excessif par rapport aux ressources dont disposent les ménages.

Objectifs liés à la croissance verte et au développement d’une économie durable

La loi prévoit la création de 100 000 emplois dans le secteur de la rénovation énergétique et dans celui des énergies renouvelables. Cette création est prévue à court terme, avec un doublement de cet objectif à 200 000 emplois pour 2030.

Les projections de PIB liées à la transition énergétique sont de 0,8 % en 2020 et 1,5 % en 2030.

En savoir plus sur la transition énergétique :

Commentaires récents

    Catégories